French English

Connexion  

   

Suivez-nous sur  

   

Solennité de l’Épiphanie 2017

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Détails

Frères et sœurs, nous célébrons aujourd’hui la solennité de l’Epiphanie. L’évangile nous conduit sur les pas des rois mages qui, guidés par une étoile, parviennent à retrouver et à adorer l’Enfant Jésus. Cet itinéraire apparemment facile est en réalité semé d’embûches. Il n’est pas toujours facile d’arriver à Jésus en se laissant guider par l’étoile. C’est ce que nous allons essayer de voir au cours de la méditation de ce jour.

Tout d’abord, posons-nous cette question toute simple. Les mages auraient-ils trouvé l’enfant Jésus pour l’adorer s’ils n’avaient pas pris la peine de suivre l’étoile, s’ils ne s’étaient pas laissé guider par l’étoile ? La réponse à cette question paraît toute simple, elle est tout simplement : NON

L’itinéraire des mages, c’est l’itinéraire de tout croyant. En effet, le but de notre vie est de chercher, de trouver et d’adorer Dieu. Notre vie devrait être une vie de mage. Et comme ces mages, nous avons dans notre recherche de Dieu, dans notre itinéraire vers Jésus, une étoile pour nous guider. Cette étoile, cette lumière intérieure, cette voix intérieure, c’est notre conscience. En effet, la conscience dont nous sommes tous dotés est cette étoile que le créateur a placée en chacun de nous pour guider notre marche vers lui, pour guider nos pas, nos actions, pour orienter notre vie. Comme les mages venus d’Orient, notre conscience a pour but d’orienter notre vie.

Malheureusement, notre vie est souvent désorientée par des fausses étoiles, par des fausses voix. Désorientée parce que nous ne suivons pas toujours cette étoile, notre conscience. En effet, cette étoile, cette voix de Dieu, voix de l’Esprit en nous est fortement concurrencée par d’autres étoiles, d’autres voix. Et ce fut le cas d’Hérode.

Alors que les mages suivent cette étoile du ciel, Hérode va suivre une autre étoile, celle de ses intérêts, celle de sa peur de perdre le pouvoir, celle d’être le seul dominateur, celle d’être le seul dont la voix compte. En suivant ces fausses étoiles, ces fausses voix, Hérode va arriver non pas au bien, non pas à Jésus, mais au mal, non pas à la justice, mais à l’injustice, non pas à la vie, mais à la mort de pauvres innocents. Et quelqu’un disait, comme pour s’adresser à Hérode : « Tu assassines ces faibles corps, parce que la peur assassine ton cœur. »

Frères et sœurs, celui ou celle qui dans la marche de sa vie se laisse guider par la peur, les frustrations, la soif de l’argent, du pouvoir, par l’égoïsme, par la jalousie, par la haine, comme Hérode, ne sème que le mal, la souffrance, les pleurs à son passage. Dis-moi quelle étoile tu suis, et je te dirai qui tu es : un mage ou alors Hérode.

Frères et sœurs, quelle est l’étoile qui guide nos vies, qui oriente nos actions, nos décisions, nos démarche, quelle est l’étoile qui nous anime de l’intérieur et qui nous pousse à l’action ? Celle de notre conscience, celle de l’Esprit qui parle en nous, ou alors celle de nos intérêts ? Et presque toujours, l’étoile de nos intérêts nous conduit à marcher et à piétiner notre conscience, à l’étouffer, à éteindre cette lumière divine en nous. En effet, il y a des actes qu’on pose, des situations dans lesquelles on se trouve qui rendent notre conscience malheureuse. Et parfois on se retrouve dans une situation dramatique : apparemment heureux à l’extérieur, mais malheureux à l’intérieur, malheureux dans notre conscience ; brillant de mille feux à l’extérieur, et pourtant complètement éteint à l’intérieur. Frères et sœurs que peut bien valoir tout ce qu’on peut avoir, gagner si notre conscience nous accuse, si l’étoile intérieure de notre vie est éteinte ? La vraie lumière dans la vie d’une personne, c’est celle qui brille à l’intérieur, c’est quand sa conscience est tranquille, ce n’est pas celle qui brille à l’extérieur alors que sa conscience est assassinée, qui brille comme pour mieux cacher ses ténèbres intérieures.

Les mages sont finalement ceux qui sauvent Jésus, ceux qui sauvent la présence et l’action de Jésus. De même, les mages d’aujourd’hui, ceux qui suivent la voix de leur conscience sont ceux-là qui sauvent la présence de Dieu dans le monde, ceux qui permettent que Dieu continue encore à être présent, que sa justice, sa vérité, l’honnêteté, sa paix ne meurt pas.

Par contre, ceux qui, comme Hérode ne suivent que la voix de leurs intérêts, continuent d’assassiner la présence de Dieu, la justice, la vérité, l’amour.

Mais suivre la voix de sa conscience vous expose et demande par conséquent un maximum de courage. Si les mages passent par un autre chemin, c’est bien parce que ceux qui suivent l’étoile de Dieu en eux, ceux qui veulent agir, travailler dans le sens de la lumière, de la transparence, du bien de tous, de la vérité sont persécutés quotidiennement dans notre société par ceux qui ne cherchent que leurs intérêts, ils deviennent des dangers, des gens à éliminer.

Passer par un autre chemin comme les mages, c’est la difficulté qu’éprouvent ceux qui veulent agir selon leur conscience à affronter ceux qui sont guidés par leurs seuls intérêts, leur difficulté à ne pas parler ouvertement, à parler de façon détournée, à se taire, à parler dans d’autres lieux que là où ils devraient normalement parler. Frères et sœurs, il nous est déjà sûrement arrivé de passer par un autre chemin parce que ce que nous somme, ce que nous faisons ou alors ce que nous disons inquiète, trouble, menace les intérêts des uns et des autres ? Et puis, combien de fois n’avons-nous pas poussé les autres à passer par un autre chemin, par une autre affectation, par un licenciement tout simplement parce que comme Hérode, on se sentait menacés dans nos intérêts ?

Finissons en nous posant une fois de plus la question du début : Peut-on trouver Jésus et l’adorer si on ne suit pas l’étoile ? Concernant les mages, nous avions dit NON. Mais nous concernant, pouvons-nous aussi dire NON ? Frères et sœurs, je ne saurais le dire. En effet, beaucoup parmi nous sommes là, devant cet enfant couché dans cette crèche, alors qu’ils ne suivent pas l’étoile, alors qu’ils n’agissent pas selon la voix de leur conscience, alors qu’ils posent des actes, vivent dans des situations que leur conscience rejette. Comment alors avons-nous fait pour nous retrouver-là ? Quelle étoile nous a guidés jusqu’en ce lieu ? Frères et sœurs, cela peut ressembler à une imposture de nous retrouver là, sans suivre la voix de notre conscience. C’est un peu comme Hérode qui se retrouverait devant l’enfant Jésus. On ne peut pas le tuer dans notre vie, dehors, et venir nous prosterner devant lui. Frères et sœurs, la voix de nos intérêts, de nos égoïsmes ne saurait nous conduire jusqu’ici. Et si nous avons décidé de venir ici, c’est que nous choisissons de suivre désormais la voix de notre conscience, cette étoile que le Seigneur nous a donnée pour nous guider, que nous choisissons de vivre à cette lumière.

Ajouter un Commentaire


   

Agenda  

novembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
   

Informations Pratiques